Série noire pour le cinéma mondial

Publié le par Tricard

Ca avait commencé la semaine dernière avec la disparition le 22/07 d'Ulrich Mühe, l'espion neurasthénique de La vie des autres, mort prématurément d'un cancer de l'estomac.

Puis y a eu Michel Serrault dimanche soir.

Ca s'est poursuivi hier avec le mythique Ingmar Bergman.

Et aujourd'hui Michelangelo Antonioni...

Heureusement, Luc Besson et Claude Lelouch se portent bien...

Soit dit en passant, on peut regretter que pour les télés françaises de "service public" (selon la perception des français, non selon l'actionnariat, voir la série de sondages de Télérama à ce sujet) que sont France 2 et TF1 ne retiennent de la carrière monumentale de Serrault que Les enfants du Marais et Le bonheur est dans le Pré, deux films récents, gentiment poujadistes et populistes, en ignorant quelques chefs d'oeuvres. Je sais pas moi, "Garde à vue" de Miller, "Voleurs et assassins" de Guitry, "A mort l'arbitre" de Mocky, etc. vous pouvez en rajouter si vous voulez, la liste est presque interminable...

Publié dans media-tv

Commenter cet article