Les trois nouveaux membres du CSA

Publié le par Tricard

Trois nouveaux membres au Conseil supérieur de l'audiovisuel, et un rapport de force qui ne change pas: huit membres de droite pour un de gauche.

Le nouveau Président est Michel Boyron (photo) - ENA promo 1970. Il remplace Dominique Baudis - qui ira vraisemblablement pantoufler à l'Institut du monde arabe, à la place d'Yves Guéna (je sais, faut suivre, c'est pas commode), en attendant de récupérer sa mairie de Toulouse (ce qui promet, avec un beau duel avec Douste Blazy). M. Boyron a été, au cabinet de Léotard, un des concepteurs de la loi du 30 septembre 1986, qui régit encore après plusieurs séries d'amendement l'audiovisuel en France. Il a également dirigé Radio France, puis a été directeur de cabinet de Raffarin à Matignon avant d'être recasé à Réseau Ferré de France (RFF), la structure ultra-déficitaire dont la fonction est de faire croire aux français que la SNCF gagne de l'argent.

Le patron de Réseau ferré de France, ancien directeur de cabinet de Jean-Pierre Raffarin à Matignon, retrouve aujourd'hui son domaine de prédilection, le PAF.

Michel Boyron

Les deux autres membres sont le sénateur de droite Alain Méar, Directeur de cabinet de Christian Poncelet au Sénat, et le journaliste apparenté à gauche, Rachid Arhab (photo) qui, bien avant Harry Roselmack, représenta les minorités visibles au 20h. On attendait Laure Adler, ancienne directrice de France Culture, à ce poste, mais d'après Libération, cette dernière n'aurait accepté que la présidence du CSA, réservée par Jacques Chirac à Boyron.

Rachid Arhab

Publié dans media-tv

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article