Copé - un tout petit argumentaire juridique

Publié le par TRICARD

Jean-François Copé, qui est par ailleurs avocat, utilise des arguments de taille pour justifier sa taxe sur le chiffre d'affaires des opérateurs télécoms (destinée à financer partiellement le trou dans les finances de France Télévisions que provoquera l'arrêt de la publicité sur ses antennes).

Selon le Président de la commission qui porte son propre nom, la Commission europénne ne peut pas s'opposer à la taxe, car il faudrait pour cela que ce soit une "taxe gigantesque". Or, là, il ne s'agit selon Monsieur Copé que d'une "toute petite taxe", et de surcroît, "qui porte sur le chiffre d'affaires à un taux faible".

Mais les juristes de la Commission européenne risquent de ne pas entendre ce petit argumentaire tout rikiki de pas grand chose...

Commenter cet article