La chaîne d'info internationale à la française en péril

Publié le par Julien Tricard

J'écrivais hier quelques lignes sur la chaîne d'info internationale voulue par Chirac au plus fort des tensions franco-américaines (lien), alors que venait d'être publié un papier très intéressant de Loick Berrou dans Le Monde du 21 mars, intitulé "CNN à la française : mort d'une belle idée ?".

Je cite: "les élus du comité de groupe France Télévisions, consultés à propos du dossier de la chaîne française d'information internationale, dite CFII, engagent tous les personnels du groupe France Télévisions à "ne pas collaborer avec une société privée, dont le métier, selon les propres termes de son PDG, consiste à vendre à Coca-Cola du temps de cerveau disponible"".


Seulement, si je trouve le contenu de ce billet très intéressant, je tiens à préciser que, tout journaliste du Monde qu'il soit, Berrou est très imprécis lorsqu'il affirme que (je re-cite): "Pourtant, CNN International, la Deutsche Welle et la BBC World ne sont pas plus reçues dans leurs pays respectifs, pour la bête raison qu'elles s'adressent à un public international, et non pas national."
Et bien si! justement. Je ne sais pas pour la Deutsche Welle, mais que je sache, il ne s'agit pas d'une chaîne ayant la vocation de concurrencer Al Jazira et CNN en émettant en anglais et en arabe (ce qui est le cas du projet de CFII). En revanche, pour CNN, il est certain qu'elle émet sur son territoire national. Il suffit pour s'en rendre compte d'aller regarder le programme tv sur le site internet de CNN. La réalité est que CNN a une déclinaison spécifique pour l'international de ses programmes nationaux. Mine de rien, la nuance est terriblement importante.


Je persiste et signe donc, même si je ne suis pas d'accord avec les élus du comité France télévisions: le fait de créer une chaîne d'informations internationale qui ne sera pas reçue en France est le meilleur moyen d'assurer que cette chaîne n'aura aucun impact ni aucune influence.

Publié dans CFII

Commenter cet article