Chaîne française d'information internationale - le retour

Publié le par Tricard

Derniers rebondissements dans l'affaire de la CFII: Patrick de Carolis, proche du clan Chirac, a pourtant été désavoué par Villepin, qui n'a pas entendu sa requête visant à ce que la CFII soit un projet piloté et géré à 100% par le service public.

Carolis, désavoué, devra donc partager 50/50 avec Le Lay. Or, aujourd'hui, un député UDF, François Rochebloine (photo), qui a déjà plusieurs fois interrogé le gouvernement (voir ici réponse de Villepin) au sujet de la chaîne s'insurge: non seulement il n'y a pas d'appel d'offres pour l'attribution de ce marché à un opérateur privé, mais en plus, TF1 n'aura, selon lui, pas à débourser un centime pour ces actions. Un cadeau du contribuable, en somme.


F. Rochebloine

Pendant ce temps, Al Jazeera prépare une chaîne anglophone dont le journal sera présenté par un ancien Marine US et la chaîne arabophone de la BBC sera prête en 2007.

Exception culturelle française ou bordel organisé?

Publié dans CFII

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MANDI SAID 14/06/2006 17:22

bonjour, je viens de tomber par hasard sur votre blog et j'avoue que je suis tout à fait d'acird avec vous. en meme temps étant journaliste de formation je recherche un emploi. je viens d'apprendre que la future chaine d'information recherche des journalistes bilingues. je suis tout à fait bilingue vu que je parle français et arabe parfaitement et que j'ai une petite expérience dans ce domaine. je vous demande donc, si cela est possible, de m'orienter vers l'organisme chargé du recructement du personnel pour me permettre de lui envoyé mon CV détaillé. je vous remercie.
mon e-mail: apokalips30@hotmail.com

ZAZIE 18/05/2006 15:18

Réaction sur ce billet, grâce à sa chute "..ou bordel organisé" : où j'interviens, pour vous demander justement si cette chaîne prévue fin 2006 et source d'un recrutement massif d'ici là, bouge un minimum et cherche à constituer des équipes dignes de ce nom ?...
Les 130 journalistes bilingues prévus, les annonces ici et là pour ceux que ça intéressent, les mails prévus à cet effet par les têtes de pont de CFII... tout cela pour zéro news à ceux qui, armés d'un CV cohérent, voire notoirement identifiés comme journalistes TV anglo-français, sont allés vers CFII.
CFII existe-t-elle ailleurs que dans les hautes sphères de ce pays ? Pense-t-on sérieusement à doter la rédaction et les autres services de compétences valides ? Et, ma foi, sait-on répondre à ceux et celles qui se manifestent et sont prêts à apprendre le projet et s'y investir ? Rien n'est moins sûr pour qui n'est pas directement en communication avec les think tanks impliqués...